L’application de l’hypothèque dans une transaction immobilière

L’acquisition d’une maison ou d’un appartement est une entreprise nécessitant des fonds considérables. Si l’on s’accorde qu’auparavant, ce type d’acquisition ne pouvait se faire qu’à la suite d’une carrière bien remplie, de nos jours, il est possible d’acquérir son logement rapidement en usant de diverses formes de financement et d’emprunt.

Une hypothèque, un système d’emprunt intelligent

Dans un cadre légal, une hypothèque est un acte de notoriété qui engage un emprunteur à remettre à son créancier un bien contre une certaine liquidité. Cet acte est valide jusqu’au remboursement total de la dette. Par conséquent, lors d’une hypothèque, le bien est mis en gage auprès du créancier et sa valeur marchande servira au remboursement de la dette en cas d’impossibilité du débiteur.

Mais contrairement à tout autre type de mise en gage, le débiteur reste propriétaire de son bien et donc dans le cadre d’un investissement locatif, le bien reste parfaitement exploitable. Ce qui peut être un réel avantage, car le bien génère les revenus nécessaires à l’acquittement de l’hypothèque. Pour l’achat d’une habitation, la mise en gage de cette dernière peut être un vrai plus afin d’alléger les charges de financement, car il permet d’acquérir un emprunt à taux attractif. Internet regorge d’informations à ce sujet pour financer l’achat de votre bien immobilier.

Les diverses formes d’hypothèques accessibles aux emprunteurs

Pour acquérir une hypothèque, les emprunteurs ont le choix entre trois modèles d’hypothèques. Dans leur application, leur mode de fonctionnement est quasi similaire, c’est dans l’application des taux d’intérêt que les différentes formules diffèrent.

  • L’hypothèque à taux fixe s’apparente à un emprunt bancaire normal, il est octroyé par les banques ou autres assureurs avec un taux fixe et un apport sous forme de bien ;
  • L’hypothèque Libor ou « London Interbank Offered Rate » est une hypothèque à taux variable qui se référant au taux des prêts interbancaires. Par conséquent, le taux est sujet à une marge d’intérêt durant toute la durée du contrat ;
  • L’hypothèque à taux variable est la dernière forme d’hypothèque que l’on peut contracter. Elle confère une meilleure flexibilité que ce soit au niveau des possibilités de résiliation de contrat, mais également sur le montant minimum ;

Contracté une hypothèque pour son achat immobilier

Pour financer un achat immobilier, et ce dans les contextes actuels, une hypothèque peut présenter un avantage par rapport à toute autre forme d’emprunt. Premièrement, en adoptant une hypothèque à taux fixe, l’on a la possibilité de détenir un taux d’intérêt stable qui peut être avantageux sur une longue période. Ensuite, dans le cas d’une hypothèque Libor, qui se base sur le taux d’intérêt général, le taux fluctue en fonction de cette dernière. Dans la mesure où celui-ci baisse, le taux baisse également. Enfin, nous avons l’hypothèque à taux variable qui peut être intéressante aux vues des flexibilités qu’il offre que ce soit au niveau du taux ou encore sur le délai de résiliation de contrat. Il est également important de souligner qu’en cas de non-remboursement, et ce selon le type de contrat, il est possible de revendre son bien.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*