Projet immobilier : quelles sont les assurances immobilières ?

La réalisation d’un projet immobilier nécessite souvent la demande d’un prêt immobilier. Mais, les institutions bancaires n’accordent pas de prêt sans prendre des précautions. Ce sont ces mesures qui obligent les emprunteurs à souscrire des assurances. Quelles sont donc ces assurances immobilières ? Dans la suite de cet article, vous aurez les différentes assurances immobilières.

C’est quoi l’assurance de prêt immobilier ?

Il existe une diversité d’assurance que les banques exigent avant d’accorder un prêt immobilier. L’une d’elles est l’assurance de prêt immobilier. En effet, pour prendre des précautions dans le cadre de l’octroi d’un crédit immobilier, il existe des banques qui obligent ceux qui souhaitent faire de prêt de souscrire l’assurance de prêt immobilier. Généralement, c’est l’institution prêteuse qui fait une proposition d’assurance de prêt. Mais, l’emprunteur n’est pas obligé d’accepter l’offre de la banque. Il peut alors souscrire à cette assurance chez une autre compagnie d’assurance. L’essentiel est que l’assurance de prêt immobilier soit la même que celle proposée par la banque. Il faut dire que l’offre d’une institution prêteuse prend en compte non seulement les risques liés au décès, à la perte de l’emploi, mais aussi l’invalidité. Cette assurance est obligatoire pour obtenir un prêt immobilier.

L’assurance perte d’emploi

Une autre assurance immobilière qui est recommandée par les établissements bancaires est l’assurance de perte d’emploi. L’utilité de cette assurance est qu’il permet de couvrir le prêt même après la perte de l’emploi de l’emprunteur. En réalité, le licenciement peut arriver à tout moment. L’assurance va servir donc à rembourser le prêt soit de manière totale ou partielle. Mais, tout le monde n’est pas obligé de souscrire cette assurance. Elle concerne obligatoirement les salariés. Ainsi, un salarié qui souhaite bénéficier d’un crédit immobilier doit souscrire l’assurance perte d’emploi. Les compagnies n’accordent pas cette assurance à tous les employés. Le critère important ici est l’ancienneté ou la nature du contrat. Puisque les détenteurs d’un contrat à durée déterminée ne sont pas concernés.

L’assurance invalidité

Un emprunteur de crédit immobilier doit prendre un engagement d’assurer le remboursement. Mais, il y’a certains événements de la vie que l’homme ne peut prévoir. Par exemple, il est impossible de prévoir un accident qui aura comme conséquence l’invalidité totale ou partielle de manière physique. Pour avoir la garantie d’être remboursée en cas d’une invalidité physique totale ou partielle, les établissements prêteurs exigent une assurance invalidité immobilier. Ainsi, lorsque l’emprunteur se retrouve dans l’impossibilité de travailler, l’assurance va permettre de remboursement le reste du prêt. Cette mesure constitue une protection non seulement pour l’institution bancaire, mais également pour celui qui a fait le prêt.

L’assurance décès

Une dernière assurance capitale dans le cadre de l’obtention d’un bien immobilier est l’assurance décès. Lorsque cette assurance est souscrite, la banque pourra être remboursée en cas de décès. Cette formule d’assurance protège d’abord l’établissement prêteur. Car, il a la garantie d’avoir son argent. De plus, l’assurance décès protège la famille de l’emprunteur. Puisque, la banque ne va pas la déranger pour un quelconque remboursement de prêt.

En résumé, l’obtention d’un crédit immobilier est nécessaire dans la réalisation d’un projet immobilier. Et, pour obtenir ce crédit, il faut obligatoirement souscrire l’assurance décès, l’assurance perte d’emploi, l’assurance invalidité et l’assurance de prêt immobilier.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*